Technicien en domotique numérique (ESI)

 CHAMP D’ACTIVITES

Le technicien en domotique numérique[1] est avant tout un installateur1 ou un monteur électricien1, il exerce son métier dans les domaines d’activités complémentaires tels que le résidentiel et/ou le tertiaire.

Il réalise des installations « intelligentes » en vue de gérer l'électricité d'un bâtiment pour le rendre plus confortable et économiser l'énergie. C'est grâce à la domotique numérique qu'il devient possible de programmer l'éclairage, le chauffage, l'ouverture ou la fermeture des volets, la mise sous tension de certaines zones du circuit…

Pour mettre en place des projets intégrant la domotique numérique, il doit définir les besoins du client, parfois listé dans un cahier des charges, et tenir compte des contraintes du bâtiment et du budget du client.

Il maîtrise les techniques actuelles des systèmes de gestion technique des installations et est à même de sélectionner le matériel adéquat dans les catalogues des constructeurs.

Il réalise une installation électrique par systèmes de gestion technique, comprenant un réseau structuré. Il est en mesure de paramétrer les différents éléments. Il s’assure du fonctionnement correct de ses propres réalisations et en assure la maintenance et le dépannage en cas de dysfonctionnement.

Il travaille dans le respect du RGIE, du PEB (Performance énergétique des bâtiments) et toute autre règlementation en vigueur.

Sur le plan des contraintes du bâtiment, l’étude du dossier et la proposition de l’avant-projet devront tenir compte des difficultés liées à la structure du bâtiment et à la disposition des pièces.

Sur les aspects économiques, il proposera des solutions techniques en tenant compte du budget du client et il sera à même de justifier les dépassements éventuels.

Le technicien en domotique numérique travaille en autonomie, tant pour les projets qu’il développe que pour des dépannages d’installations.

Il constitue le dossier technique complet du client reprenant entre autres les différents schémas, les fiches techniques, les plans architecturaux …

Il est à même d’appliquer une stratégie de recherche documentaire. Il s’adapte à l’évolution technologique de la spécialité et participe régulièrement à des formations.

C’est également une personne de communication apte à échanger des informations à caractère technique au sein de l’équipe de travail.


[1]  Le masculin est utilisé à titre épicène.

 

 Tâches

dans le respect des règles d’hygiène, de bien-être au travail, de sécurité, d’ergonomie et d’environnement,

dans le respect de la législation concernant le métier dans sa globalité,

dans le respect du RGIE, du PEB (Performance énergétique des bâtiments) et des règlements intérieurs de l’entreprise,

 

Le technicien en domotique numérique se doit :

 

¨       d’écouter le client, d’analyser et d’évaluer ses besoins et de le conseiller judicieusement afin d’établir un projet ;

¨       d’élaborer des solutions techniques en se référant aux catalogues, aux fiches techniques des produits et de les mettre sur plans, le cas échéant à l’aide des logiciels adaptés ;

¨       de relever les contraintes de construction de l’ouvrage et en tenir compte dans le projet technique ;

¨       d’analyser et d’évaluer le coût économique du projet et de sa mise en œuvre à l’aide des catalogues fabricants ou des supports informatiques proposés ;

¨       de placer et raccorder des équipements électriques et domotiques, des tableaux et/ou coffrets résidentiels ou tertiaires et des mises à la terre pour une installation en domotique ;

¨       de mettre l’installation domotique en service et réparer les dysfonctionnements éventuels;

¨       de dépanner des installations domotiques défectueuses ;

 

¨       de suivre et de s’adapter aux évolutions techniques de la spécialité.

 Titre délivré

Certificat de qualification « de TECHNICIEN/NE EN DOMOTIQUE NUMÉRIQUE », spécifique à l’enseignement secondaire supérieur de promotion sociale.

 
 

 

 

Inscriptions 19-20

Les inscriptions pour l'année scolaire 2019-2020 se déroulent :

  • le lundi 26 août 2019 dès 13h pour les sections d'éducateur et d'aide-soignant
  • à partir du mardi 27 août 2019 pour les autres sections

 

Veuillez vous munir d'une copie de votre carte d'identité, une copie du diplôme, votre numéro d'inscription Forem ou attestation CPAS, 15 à 20€ selon la section pour les frais administratifs et le paiement des frais d'inscription (maximum 321 €, possible par Bancontact)

 

 module-metiers-en-penurie

Nous pouvons vous former
dans des métiers en pénurie
comme le carrossier, le
coiffeur, l'électromécanicien,
le mécanicien automobile,
l'informaticien, le
secrétairele cuisinier
le maçon ...

Retrouvez la
liste des métiers en pénurie

Liste Forem

Liste SIEP

 

 


module-telecharger-roi-etudiant